Le bâtiment fait partie d'un ensemble de bâtiments construits fin 19ème / début 20ème siècle.

A l'origine, il abritait une entreprise textile lainière appelée « Manulaire ».

Durant l'occupation allemande, il a abrité une entreprise de mécanique qui fabriquait, entre autres, des pompes à injection pour l'aviation. Après la guerre, en 1949, Manurhin fait l'acquisition du site.

Seront fabriqués dans ce bâtiment qui comptera jusqu'à 350 personnes à la fin des années 70, les pistolets automatique Walther puis les revolvers Manurhin ainsi que des machines de cartoucherie.

Fin 1999 la production cesse et le bâtiment s'endort...

Février 2005, trois passionnés d'architecture industrielle - dont un architecte reconnu - se réunissent autour de l'idée de réhabiliter un bâtiment dans le respect de ses caractéristiques "industrielles" d'origine.